Les décors

#LESMETIERSDELOMBRE #EPISODE12

Pour découvrir et comprendre les métiers de la post-production sur le tournage d’Aurore, nous avons discuté avec Pierre Cohen, le chef décorateur.


© Pierre Cohen

Salut Pierre ! Pourrais-tu te présenter ?

« Salut, je m’appelle Pierre Cohen. Dans la vie je suis décorateur, accessoiriste pour le cinéma. Je suis un ancien étudiant de l’ESRA et pour le tournage d’Aurore je suis le chef décorateur. »

Si tu nous parlais un peu plus du monde de la décoration?

« L’équipe décoration s’occupe de donner vie matériellement au monde dans lequel évolueront les personnages du scénario, en respectant les aspirations de la mise en scène. »

Qu’est-ce qui t’as entraîné dans ce monde ?

« C’est tout simplement la chance de pouvoir créer, façonner, donner vie à un monde éphémère tout en découvrant un nouveau à chaque tournage. »

Tu as déjà participé à d’autres projets en tant que décorateur ?

« Oui, j’ai eu l’opportunité de participer à d’autres tournages en tant que décorateur, difficile d’en choisir un tel plutôt qu’un autre. Je dirai que la chance que j’ai eue est d’avoir pris part à des projets aux thèmes, genres et univers très différents (fantastiques, historiques, horreur, sciences fiction…) qui m’ont permis de m’expérimenter. »

Pendant le tournage d’Aurore tu seras tout seul à occuper ce poste ?

« Non et heureusement ! Vu le nombre de décors à mettre en place ainsi que l’élaboration d’effets spéciaux en plateau (notamment une scène de pluie), nous ne serons pas trop de deux à travailler sur ce film. »

© Pierre Cohen

Avais-tu déjà travaillé avec une partie de cette grande équipe ?

« Oui, j’ai déjà travaillé plusieurs fois avec un certain nombre d’entre eux effectivement, notamment dernièrement pour Le Pigeon, un film réalisé par Valentin. Chacune de ces expériences demeurant un bon souvenir, c’est avec un grand plaisir que je les retrouve sur ce projet et j’espère sincèrement que celui-ci aboutira à un très beau résultat ! »

Enfin, pourquoi Aurore ?

« Sans doute initialement la même réponse qu’à la question précédente ! C’est parce que j’ai déjà travaillé avec un certain nombre d’entre eux et que ça a été de bonnes expériences. La qualité du scénario de Valentin ainsi que les challenges qu’il représentait n’ont fait qu’accroître mon enthousiasme. »


Pour nous soutenir voici notre page Ulule et notre Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *