La directrice photographie, Elyse De Montis

C’est au tour d’Elyse, la directrice de la photographie de se mettre face caméra pour qu’elle puisse nous parler un peu d’elle.

© Tiago Le Meur

Elyse c’est avant tout une artiste. Elle dessine, photographie, capte et compose, en bref, dès qu’elle le peut, elle fait parler son imagination. Alors, après être allée aux Beaux Arts où elle avait une pratique de la photo et de la vidéo « plutôt expérimentale », Elyse est entrée à l’ESRA en 2017. Grâce à cette école de cinéma, elle a commencé à s’intéresser à une mise en scène plus narrative de l’image « J’ai appris énormément sur le plan technique pour maîtriser la palette vidéo au service des émotions qu’on souhaite transmettre. » De fil en aiguille, cette formation lui a aussi apportée « beaucoup d’opportunités professionnelles tant au niveau des stages que des rencontres. » En clair, en empruntant le chemin de l’audiovisuel, Elyse, créative dans l’âme, a trouvé le terrain de jeu propice à son énergie débordante.

À côté de ses nombreuses activités et de ses cours, Elyse a participé à différents tournages. Parmi ces projets, deux lui ont particulièrement tenus à cœur. Pour le premier, c’était à l’occasion du Nikon Film Festival 2020. Elle a réalisé, cadré et monté un court-métrage d’humour noir : Tuto Rien. Cette comédie absurde évoque les frasques extrêmes générées par la combinaison de notre fascination morbide ancestrale avec les nouvelles potentialités d’internet : « Ça reprend des thématiques déjà présentes dans mes dessins, comme l’absurdité de la société du spectacle, mais avec plus de légèreté et de ridicule, au point de rendre des personnages aux actes infâmes presque attachants. C’était la première fois que je réalisais, c’était très intéressant de sentir qu’il était possible de transmettre un message sur une partie moche de notre réalité en étant plus dans l’identification que la dénonciation distanciée. Je pense que c’est utile de constater les travers qui nous lient et qui bâtissent indéniablement notre culture commune, ça permet de mieux les maîtriser en tant qu’êtres humains. »

Le deuxième était un court-métrage policier, MNQTE de Mickaël Cas. Pendant ce projet, Elyse était directrice de la photographie : « C’était captivant pour moi car Micka puisait beaucoup ses inspirations dans des B.D., romans graphiques et films noirs. J’ai dû construire une esthétique de l’image qui s’en rapprochait le plus possible. C’était intéressant de créer cette passerelle visuelle entre le dessin et la vidéo grâce à la lumière. »

« J’ai appris énormément sur le plan technique pour maîtriser la palette vidéo au service des émotions qu’on souhaite transmettre. »

d’Elyse

Alors, pourquoi participer au projet Aurore ? À cette question, Elyse nous répond avec un respect non dissimulé pour le travail de son réalisateur : « J’ai tout de suite accroché à l’écriture et au rythme de l’action. La psychologie des personnages, surtout celle de l’héroïne, mêle étrangeté et cohérence avec beaucoup de talent. » Elle voit dans Aurore un « potentiel incroyable », mais aussi un défi passionnant à relever avec son équipe : « La virtuosité requise du jeu d’acteur, les ressorts dramatiques qui demandent beaucoup de moyens techniques, les changements d’atmosphères visuelles en fonction des oscillements de perception de l’héroïne… Chaque point sera relativement complexe à mettre en oeuvre mais c’est ce qui donne tout son aspect palpitant à ce projet ».

Elle envisage déjà de nombreux projets une fois qu’elle aura quitté l’école : « des tournages, des tournages, des tournages, des tournages et encore des tournages… » nous dit-elle non sans humour. Elle reste ouverte à de nombreuses choses : « cinéma, documentaires, musique, culture et événementiel, tout dépendra des opportunités qui se présenteront ! ».

Alors la voici, notre directrice de la photographie créative et ouverte au monde, très enchantée de participer à ce beau projet.


Pour nous soutenir voici notre page Ulule et notre Facebook

2 réponses sur “La directrice photographie, Elyse De Montis”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *